« Les CEO veulent de l’audience | Accueil | Prochaine soirée: jeudi 2 décembre à Paris »

23 novembre 2004

Loic le Meur … Loic le Meur … Loic le Meur … (1;)

Imaginez que vous êtes dans le métro.
Vous voyez 5 gosses taper sur une dame sans défenses.
Vous faites quoi ?

Il y a quelques jours, dans la « blogosphère » Française, il s’est passé à peu prés la même chose. Il vous diront que c’était pour rire, qu’il fallait lui donner une leçon, ... la réaction classique de gamins irresponsables.

Anne Imbert est journaliste et s’occupe du site batiweb, une société commerciale. Elle est fait parti des premiers membres du serveur Mygale, le premier serveur libre Français. Elle ne place pas l’argent au centre de ses préoccupations, c’est quelqu’un qui agit pour ses idées et je trouve cela beau.

Je la cite :

" Batiweb est né en 1996. A cette époque ni yahoo, ni google n'existaient! Nous sommes avec son co-créateur issus de mygale le premier réseau libre. Internet est le seul endroit de toute l'histoire de l'humanité où la pensée peut circuler indépendamment des gouvernants, des religieux, des instances de toutes sortes.

Mais il me semble qu'en ce moment, la nature ayant horreur du vide, des nouveaux lobbying s'installent et remplacent ainsi les anciens !
dommage, c'était une belle idée ! une belle utopie"

M. Loic Le Meur est un CEO Bloggers (2). Il représente en France une marque de blogs. Il aime à se présenter comme « Mr Blog ». Pour ceux qui ne le connaissent pas (2), Loic Le Meur a fait fortune en revendant la société Rapide Site à France Telecom.

Etre entrepreneur est une beau métier, trop souvent décrié en France. Le blog est l'occasion de nous rapprocher des gens. C'est une occasion à ne pas gâcher. J’essaie de transmettre à titre personnel ou professionnel des valeurs de respect et d’engagement. Etre responsable (politique ou économique) c'est être responsable.

Loic Le Meur a eu avec quelques autres un comportement que je désapprouve totalement. Plutôt que de « fermer ma gueule », je préfère être en cohérence avec mes idées. C’est à force de petites compromissions que l’on se retrouve à faire des choses que l’on n’aime pas.

Plutôt que de reparler ce cette petite affaire, vous pouvez consulter l’article « Lundi c’est pilori » que j’ai trouvé très juste et très drôle.

Une leçon à méditer ?

Il est impossible d’empêcher quelqu’un de mentir ou de diffamer sur son blog. Le temps de la justice n’est pas le temps d’internet : une information fait le tour du monde en moins d’une seconde, un procès parfois 4 ans…

Cela veut dire que c’est à nous de faire le ménage. Si vous voyez quelque chose qui vous déplaît, dites le. N’ayez pas peur, vous ne risquez rien. Mettez des commentaires lorsque vous voyez une erreur ou des idées qui déplaisent.

Batiweb est une société, avec des employés, comme typepad. Il est a la porté de n'importe quel "inconscient" de diffamer l'un ou l'autre. Que fera tu Loic quand quelqu'un dira loic le meur, loic le meur, loic le meurtypepad ?

Anne Imbert est une personne et se mettre à 5 pour lui taper dessus montre le niveau de la blogosphère parisienne. Cela ressemble aux salons de Versailles : quel beaux blog monseigneur, merci pascal, de rien loic et l'on fait du vide avec du vide. Le débat d'idées mérite mieux que ça.

Ne soyez pas conformistes. Vous êtes libres d’écouter votre cœur, postez vos propres émotions, pas celles de tel ou telle. N’ayez pas peur, vous ne risquez rien à être vous-mêmes.

PS : Le blog est un beau rêve. Il nous appartient à TOUS de le faire vivre. Le monde a besoin de gens comme Madame Anne Imbert.
______________________________
(1) au comment se faire tout plein d'amis en un post ;)
(2) « petit patron avec un blog » in French. Mais il est vrai que la version US fait plus classe
(3) il y en a ;)

Rédigé par Laurent à 10:34 dans Weblogs | Lien permanent

TrackBacks

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/1450626

Voici les sites qui parlent de Loic le Meur … Loic le Meur … Loic le Meur … (1;):

» Blogosamsara de Food for Sight
Une fois n'est pas coutume, on parle de blogosphre (ou blogovacuit)... Le samsara dsigne le cycle sans fin des existences, caractris par la souffrance et aliment par les 3 poisons que sont dsir, colre, ignorance. Le blogosamsara est le... [Lire la suite]

Notifié le novembre 23, 2004 12:41 PM

Commentaires

Plus je lis ce blog, plus je me demande à quoi il sert...

Rédigé par: Laurent Bazet | novembre 23, 2004 11:02 AM

on me demande de dire que pascal n'est pas pascal mercier. Ce n'est qu'un exemple.
Acceptant toute critique de la part d'autres patrons bloggers, je vous engage à placer vos commentaires.

> Laurent
bonjour laurent :) il faut beau à nice ;)
je ne sais pas si ton commentaire signifie que tu approuves ou tu desapprouves ?

J'aime en ce qui me concerne lire ton blog que je trouve très intéressant.

Sinon a quoi ça sert ?
Personnellement, j'ai une idée mais toi en t'inscrivant qu'en attendais tu ?

Rédigé par: laurent | novembre 23, 2004 11:04 AM

Ni j'approuve, ni je désapprouves. A vraid dire, je me fous pas mal du sujet du post, un troll de plus dans l'histoire du net...

Mais mon nom figure parmi les CEO bloggers et étant ok avec le projet de Guillaume (ie "share with other companies leaders the experimentation they are conducting thanks to weblogs") je cherche souvent une occasion de contribuer mais comme j'ai du mal à me reconnaître dans ce que je lis, je préfére m'abstenir.

Rédigé par: Laurent Bazet | novembre 23, 2004 11:13 AM

Pour ce que j'ai compris de cette affaire (mais je ne suis pas sûr d'avoir suivi tous les détails), effectivement, la "sanction" du Google bombing peut sembler un peu disproportionnée par rapport à une simple publication d'un article "anti-blog"...
D'un autre côté, la comparaison avec la vieille dame dans le métro est un peu exagérée également :-)

Je ne pense pas que Loïc se soit rendu compte que cette opération qui s'apparente à un mini-lynchage médiatique était effectuée sur une personne qui n'est pas de taille à répondre avec les mêmes arguments.

Rédigé par: Lightman | novembre 23, 2004 12:25 PM

merci :) j'ai un peu de travail et je reviendrai en fin de journée. Si il y a d'autres avis n'hésitez pas. j'accepte les "coup de tatannes" (autre image;)

Rédigé par: laurent | novembre 23, 2004 12:35 PM

Je pense qu'il faut remettre un peu de calme dans toute cette histoire. Comme le dit justement Lightman, tous ces propos sont excessifs.

Loic le Meur a fait amende honorable sur son blog, disant clairement que s'il avait su, il se serait abstenu. Cela s'appelle une boulette, ça arrive à tout le monde. Et il n'est surtout pas le seul à avoir participé. On se focalise sur lui parce qu'il est plus visible, jalousé, médiatique. Certes, quelques lignes d'excuse publique n'enlèvent rien à l'effrayante proportion qu'a pris cette "discussion" ; et sans doute les répercussions sur la vie de Mme Imbert sont-elles plus importantes que pour tout autre intervenant de cette montée en mayonnaise... Elle peut toujours et encore réagir, interpeller, y compris ceux qui l'ont attaquée, si elle le souhaite. Elle peut aussi laisser tomber, comme Loic le Meur, estimant qu'il y a des choses plus graves dans l'existence et que cet épiphénomène n'intérresse au fond qu'une petite communauté. A la limite, l'issue de cette histoire n'appartient qu'à eux.

En revanche, les gentils membres du CEO bloggers Club ont tout intérêt à se poser quelques questions, et le dialogue ci-dessus entre Laurent B et Laurent B est significatif :
- Quelle est la responsabilité d'un chef d'entreprise (CEO, c'est le sujet) quant aux propos qu'il tient sur son blog ? Vis-à-vis du public ? Vis-à-vis de ses actionnaires ? Des gens qui sont en lien sur son Blog ? Doit-on quelque chose quand on s'exprime sur son blog ? Sommes-nous obligés de répondre à une discussion que nous avons lancée ? Sommes-nous à l'abri d'usurpations d'identité ? Quelle menace pour notre entreprise ?

- Un CEO peut-il s'exprimer sur un autre CEO sans être traité avec dédain. Je pense, contrairement à Laurent bazet, que l'histoire d'Anne Imbert n'a rien à voir avec un "Troll".
Pour mémoire et pour ceux qui l'ignorent, voici la définition d'un Troll : "un troll désigne, dans l’imagerie de l’internet, un personnage malfaisant dont le but est de perturber le fonctionnement des forums de discussion en multipliant les messages sans intérêt (ou, plus subtilement, en provoquant leur multiplication). La règle première des forums est en effet que, lorsque le nombre de messages sans intérêt devient trop important par rapport à celui des messages pertinents, le forum est considéré comme mort : il est dès lors impossible (trop de choses inutiles à lire, interface surchargée, temps de chargement du forum rédhibitoire...) d’y trouver l’information intéressante."
Pour être un assidu lecteur du CEO Bloggers Club (à défaut d'en être un auteur), je dois reconnaître à Laurent Bervas d'être celui qui l'enrichit le plus sérieusement, qui fait l'effort de participer et de créer des discussions. On adhère ou on adhère pas à ce qu'il dit, mais la somme des ses notes pertinentes prouve sa réelle volonté d'échanger. Il est donc parfaitement injuste d'évoquer la notion de Troll, c'est incorrect.

L'essentiel, en tout cas sur ce blog qui se veut une tribune visible, est de rester courtois et respectueux des propos de chacun.

Rédigé par: Cyrille | novembre 23, 2004 02:19 PM

c'est bien ce que je dis, toute cette histoire (est non Laurent) est un troll dont je corrige la définition donnée :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_%28Internet%29

Et quant à être précis jusqu'au bout, sachez que la courtoisie de Laurent l'a poussé à m'envoyer un gentil mail dans lequel il m'assimile à un supporter de Mussolini, toujours sympa...

Rédigé par: Laurent Bazet | novembre 23, 2004 03:28 PM

pas Mussolini mais Berlusconi... sorry, lapsus...

Rédigé par: Laurent Bazet | novembre 23, 2004 03:38 PM

> cyrilles
"responsable mais pas compable" c'est une phrase me fait toujours frémir.
Je pense en effet que le blog oblige a dialoguer. Comme cyrille je me pose la question de ma présence ici. Comme je le disais j'ai parfois l'impression de solitude.

J'ai trouvé cette initiative intéressante et j'ai voulu m'y investir pour faire avancer les choses et le débat.

> laurent
J'aime effectivement bien laurent, nous avons avec des passions communes pour l'asie, la cuisine thailandaise et les nouvelles technologies.

Je ne l'ai pas nullement assimilé à berlusconni (?).

Voici l'exacte mail :
___________
Tu sais a force de dire je m'en fout que l'on arrive a faire élire berlusconi. A moins que tu approuves ?
___________
Sur ce laurent a rompu toute discution.

PS : tu peux me retirer de ta blogroll, je comprendrais.

Rédigé par: laurent | novembre 23, 2004 08:16 PM

bien entendu je quitte le club.

Rédigé par: laurent | novembre 24, 2004 06:47 AM

Un article totalement faux est publié sur les blogs, assimilant purement et simplement les bloggers à des pirates. On renvoit la personne dont le nom figure comme responsable de cet article vers un définition du sujet qu'elle traite. Voilà tout.

L'erreur est humaine mais la généralisation, la critique infondée et les fausses certitudes n'ont pas trop leur place dans la définition que je me fais du travail d'un journaliste, c'est d'ailleurs toute la noblesse et la valeur ajoutée de leur métier.

Beaucoup de bruit pour rien. Cela me fait un peu penser aux psychologues qui ont expliquer qu'il ne fallait plus corriger les copies des enfants en rouge car cela risqué de les troubler. Cette google bombing c'est une correction en rouge de la copie d'Anne Imbert, dont j'étais ravi d'apprendre dans le présent billet que c'est une personne qui fait des choses avec convictions mais je ne vois pas le rapport avec le sujet initial.

Rédigé par: Benoit Desavoye | novembre 24, 2004 11:20 AM

Bonjour Benoit :)

Je t'engage à aller faire un tour sur le blog
"WeBlogs P2P & NTIC"
http://www.bucheron.net/weblogs/

Il vient de publier un article complet et détaillé sur l'affaire.

Anne Imbert qui avait malheureusement Raison. Peu de bloggers ont lu l'aticle jusqu'au bout.

Après l'avoir lu, il m'intéresserait d'avoir ton avis ?

Beaucoup de bruits pour rien ?

Et la société batiweb, sa réputation t'en fait quoi .

Je trouve ta réponse complètement NULLE ? (c'est une image)

Alors je le dis a mes copaine et voilà
Denoit Sesavoye -
Denoit Sesavoye -
Denoit Sesavoye

avec un lien sur le site de mon ami BUCHERON

ça te fait plaisir. Moi pas du tout.

A plus tard ;)

Rédigé par: laurent | novembre 24, 2004 11:41 AM

je viens de faire un tour sur ton blog. Je vois que tu t'es reconnu dans les 5 gosses ?

Je cite ton poste :

> Anne Imbert a proposé dans un article une définition des
> blogs qui en "deux mots" assimile blogger à plagiaire et
> journalistes sous-doué

benoit a posté un article dans le CEO bloggers qui en 1 mot est une bétise ?

Enfin c'est tout le débat. Benoit, tu as une responsabilité morale de difuser une information vérifiées.

Cela m'intéresserai de savoir si tu as lu le texte original ou si tu t'es contenté de reprendre ce que dit loic qui lui même reprend

... c'est le principe de la rumeur non.

Bloggers c'est s'exposer, donc prendre des risque.
Je dis que tu qas fait une connerie c'est tout.

Je ne sais pas si tu es chef d'entreprise ?
Va faire un tour sur mon blog, j'explique en plus de la diffamation de la personne ce que cela pose comme problème au niveau d'une société.

Il faut regarder autre chose que son nombrile et accepter de dire que l'on a fait une connerie.

Si j'en ai fait une j'accepte.

REMARQUE : CECI EST UN DEBAT D'IDEES.
L'EGO DE CHACUN EST EGRATIGNE ?

CERTES MAIS J'AI DE TRES BONNES RELATIONS PERSONNELLES AVEC CERTAIN DES BLOGGERS PRESENTS. JE RESPECTE PAR AILLEURS POUR CERTAIN LE CONTENEU DE LEURS BLOGS.

J'invite tous ceux qui ne me connaissent pas à bien accepter mes excuse pour ce débat un peu "chaud" mais il était nécessaire.
Et si j'aivais été soft, et ben on se serait problement parlé.

Tapper sur LOIC est une manière de parler fort.

Cependant la place de LOIC me gène, c'est un second débat. Il ne représente que la blogosphère commerciale, soit une toute petite partie des idées qui circules...

Débat à poursuivre ... autour d'une mousse ?

Rédigé par: laurent | novembre 24, 2004 12:01 PM

Les débats sont bienvenus, mais non les règlements de comptes.

Le club a été lancé en vue de tenter une expérience collaborative autour du "corporate blogging", je rappelle le code d'éthique:


Posting Etiquette

As a group standard, please make every attempt to adhere to the following points when posting, editing and commenting. We are all relying on each others' best judgment and all authors, their posts or comments, will be held to the following standards:

- No badmouthing of competition although, be aware that, if you use this site as a venue for pure promotion of your own services/companies, we will not hesitate to out you in the comments.
- Posts should tend towards the "informational" and "educational" vs. sales pitches.
- We are aiming for an informal conversational tone, but slang and profanity should be avoided. This is, after all, a business blog.

Merci à vous tous.

Rédigé par: Guillaume du Gardier | novembre 24, 2004 02:06 PM

tu aura beau dire guillaume, il y aura toujours quelqu'un pour ne pas être d'accord avec le politiqueemnt correct.

Rédigé par: traknard | novembre 24, 2004 02:16 PM

Pour répondre à ta question Laurent je ne suis pas un mouton.
Quand j'avance quelque chose je donne des arguments. dans ton commentaire sur mon blog tu dis que j'ai publié une bétise, sans même expliquer en quoi c'est une bétise, je ne peux donc rien de répondre, je fais confiance aux lecteurs pour juger de la pauvreté de tels échanges, échanges n'étant d'ailleurs malheureusement pas le mot juste.
Guillaume si l'envie te prends de mettre de l'ordre sur ce blog que tu as lancé avec énergie, conviction et des objectifs dont ce billet est un peu éloigné me semble-t-il je t'autorise par avance à effacer tous mes commentaires sur le présent billet, celui-ci étant d'ailleur le dernier ;-)

Rédigé par: Benoit Desavoye | novembre 24, 2004 04:07 PM

Benoit > pas de problème si tu veux supprimer cet échange tu peux. Cela ne me dérange pas.
Je ne voulais pas t'attaquer personnellement simplement on fait tous des conneries. Peut être que j'en ai fait une et tu as raison de le dire "haut et fort". Tu peux laisser ensuite les lecteur se faire leur propre opinion.

A bientôt

Rédigé par: laurent | novembre 24, 2004 05:29 PM

Quand je fais un article sur l'envol du prix de l'acier du à la croissance chinoise, ou quand j'écris que la victoire des élections américaines est avant tout une victoire des bloggers, je l'écris parce que j'ai une légitimité pour faire cette analyse, issue de mes connaissances professionnelles. Lorsqu'on me lit, on le fait sachant quel support je représente. Mon travail de journaliste est ainsi lié à une connaissance générale d'un secteur, en l'occurence Internet et le BTP, et à un titre que je représente. C'est la grande différence qui existe entre nos deux milieux.
Maintenant, imaginez un article circulant dans votre sphère, remonté à partir d'un mot et pourtant pronant une thèse négationiste ! et quelqu'un qui le lit sans savoir qu'il est issu d'un journaliste d'extrème droite !!!! vous faites quoi ?
Sortir d'un contexte un article journalistique est aussi dangereux que de lancer une petite bombe dans votre milieu. Nous, nous signons nos articles, donc nous nous mouillons vraiment.
Oubliez moi, aussi vite que je l'ai fait du dénomé Loic, qui reste pour moi un "pirate commercial d'écrit"

Rédigé par: Anne Imbert | novembre 25, 2004 12:06 PM

Madame Imbert, je crois que le problème vous a échappé. Le soucis ne vient pas du fait que vos propos ont été sortis d'un contexte mais plutôt qu'ils démontraient que vous ne devez pas connaître grand-chose au sujet des blogs dont vous parlez.

Et pourquoi la blogosphère a-t-elle réagit à votre avis ? Parce qu'il y a pas mal d'affecte entre les auteurs de blogs et le sujet blog. Un nouvel indice de votre parfaite méconnaissance du sujet.

Et puis vous en avez rajouté dans votre réponse à Cyril : "Les journalistes que nous sommes n'ont qu'un rôle celui de rendre intelligent nos lecteurs en leur donnant les clefs de la compréhension d'un problème et ensuite de faire naitre la polémique."

Que voulez-vous, les crétins ignards que nous sommes - nous lecteurs, usurpateurs de rôles d'écrivains ou de journalistes - en avons probablement assez de l'avis que vous - les omniscients - affichez. Surtout quand on en connait la teneur.

C'est ça la révolution des blogs, Madame Imbert : pour écrire n'importe quoi, les quidams n'ont plus besoin des journalistes spécialisés dans cet exercice : ils sont autonomes, ils bloguent.

Cordialement,

PS : Hello Laurent B. !

Rédigé par: Georges | novembre 25, 2004 04:27 PM

Madame Imbert,

Autant j'ai trouvé ridicule la "vendetta" organisée par quelques bloggeurs, autant je pense que vous vous meprenez sur le phénomene du blogging.

Le blog n'est qu'un outil, un média, comme l'est le papier, ou Batiweb. On trouve dans les blogs, comme dans les publications de journalistes des copistes, des plagieurs, et de vrais éditorialistes.

Les journalistes professionnels n'ont pas le monopole de la connaissance (je dirais même qu'a chaque fois que j'ai parlé à un journaliste il a déformé ou mal compris mon propos...mais je n'en fais pas une généralité). Et nombre de bloggeurs signent en leur nom.

Aussi je vous invite à explorer d'avantage ce phénomène :)

Rédigé par: Sebastien Billard | novembre 25, 2004 05:13 PM

Poster un commentaire